Mikano

Mikano

MIKANO

Mikano est un rappeur franco-camerounais âgé de 25 ans. Fort d’une éducation qui l’a emmené aux 4 coins du monde pendant la première partie de sa vie, il grandit dans des villes aussi différentes et culturellement riches que Abu Dhabi ou le Caire. Il y découvre la vie, mais aussi la musique.

Dès l’enfance il se passionne pour le rap et les albums de Snoop Dog, Lil Wayne, 50 Cent ou Nas tournent en boucle. Plus tard, à l’adolescence, le déclic se fera avec My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West et Man Of The Moon de Kid Cudi. Coups de coeur artistiques qui l’orientent naturellement vers le rap et l’anglais.

A l’âge de 17 ans, sa famille et lui posent leurs valises à Paris, où il commence à composer en s’inspirant des musiques qui l’ont touché à chacune des étapes de sa vie et de ses voyages.

Inspiré désormais par des artistes tels que Agnès Obel, Frank Ocean ou Alabama Shakes, il commence à enregistrer titres sur titres, jusqu’à 2017 et la sortie d’un premier EP

“No Devices Found”, premier essai, très vite suivi de “Blind Man Dreams” un second projet envoûtant et onirique (entièrement produit par son complice et producteur SVTVS) qui lui permet d’apparaître sur les radars de l’industrie musicale française et internationale et le positionnent comme un artiste à la frontière des genres.

Mikano présente aujourd’hui “Melting Ballons” un troisième EP en clair-obscur où l’imagination et les émotions sont mises au premier plan. L’artiste a choisi de mettre les sensations au coeur de la création, de l’esprit directement au micro et invite l’auditeur à se promener dans un musée de pensées, d’émotions brutes qu’il peut s’approprier à sa guise.

“Melting Balloons” s’ouvre sur l’entêtant “Silhouette”, un morceau où le rappeur continue de s’amuser des genres en posant sa voix sur une production à mi-chemin entre Afro-Beat et Trap. S’en suivent des titres aussi intimistes que “When It Rains Glitter”, morceau totalement chanté et “It’s Alright” véritable invitation au lâcher-prise et dont l’intensité progressive fait la part belle à “Fuego”, démonstration de force de ce nouveau projet où le rappeur laisse exploser toute sa puissance et sa technicité.

La musique de Mikano est faite pour ceux qui aiment Frank Ocean, Blood Orange ou Kid Cudi, tant d’influences que le rappeur a su digérer et diluer avec subtilité et génie pour en faire quelque chose qu’on n’a jamais entendu. Le son de Mikano est intime, profond, jonglant entre légèreté et force. Il marque par sa capacité à emmener l’auditeur d’un extrême à l’autre, d’un morceau chanté, teinté de douceur et d’onirisme à un titre gonflé d’énergie et de puissance, servi par un flow impeccable qui saura traverser les frontières.