Ghoster

Ghoster

Au détour d’une fête puissante et chelou, 2 silhouettes vous attrapent.
Vous avez l’impression de les connaître, comme le barman du coin de la rue. Étrange familiarité, couplé d’une impression de désordre. Les choses ne sont pas à leur place, et vous ne savez si vous aimez cette sensation.

Qui vous a invité ? Vous ne vous en rappelez plus, et ce sentiment crée une petite excitation. Ne pas être à sa place, mais être là quand même. La fumée
se dissipe, et personne ne vous regarde. Vous devez être la seule personne sobre ici. La basse vous tape fort. Vos amis ne sont pas là, et vous sentez que pourriez faire n’importe quoi.

C’est maintenant. L’évidence même. Et il n’y a que des mots ringards qui vous viennent à l’esprit. « Connexion ». « Partage». La conviction que tout pourrait être aussi simple que ça, tout de suite. Et puis ce n’est pas vrai. Ce qui est vrai, c’est que cela pourrait tout autant dégénérer en bagarre qu’en partouze. Cet éclair de lucidité rend votre court moment de grâce encore plus beau.

Ça craint, et vous n’en avez rien à cirer.

“Fête Sombre” le premier EP de Ghoster disponible ici.